Lancement du guide De l’asphalte vers un milieu de vie

lancement guide Sous les pavés

Montréal, le 12 octobre 2019 – Dans le cadre du projet Sous les pavés, le Centre d’écologie urbaine de Montréal (CEUM) lance aujourd’hui la publication De l’asphalte vers un milieu de vie lors d’une activité festive de dépavage de la cour d’école Lionel-Groulx, à Longueuil. Alors que l’enjeu des changements climatiques est sur toutes les lèvres, ce guide pour la réalisation d’un projet de dépavage participatif veut soutenir des actions concrètes en faveur d’une gestion durable des eaux de pluie.

Sous les pavés en chiffres

*Estimé avec les données disponibles au moment de publier ce communiqué.

 

« En multipliant les projets comme Sous les pavés, on augmente le nombre “d’éponges naturelles” dans les villes et le pouvoir d’agir des communautés pour s’adapter aux changements climatiques », affirme Véronique Fournier, directrice générale du CEUM.

« La multiplication des événements climatiques extrêmes exerce une pression grandissante sur nos infrastructures et affecte de plus en plus notre qualité de vie. Il faut donc agir, dès maintenant, et s’adapter à cette nouvelle réalité. Je suis heureux du soutien accordé au projet Sous les pavés. Cette initiative a mobilisé les citoyens, dans leurs milieux respectifs, et contribue concrètement à la résilience des communautés », a déclaré le ministre de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques, M. Benoit Charette.

« Les infrastructures vertes constituent des espaces chaleureux et vivants qui ouvrent la porte à un avenir plus inclusif et durable pour des collectivités en santé », soutient Violaine Pronovost, directrice régionale de la Fondation TD des amis de l'environnement.  

Pourquoi un guide de dépavage participatif ?       

Ce guide, issu de l’expérience de 12 sites Sous les pavés au Québec, s’adresse aux citoyens, aux organisations et aux décideurs qui désirent passer à l’action afin de déminéraliser des espaces publics et de les transformer en milieux de vie conviviaux. Il explique en six étapes simples comment réaliser un tel projet.

En milieu urbanisé, la forte proportion imperméable du sol laisse peu de place pour l’infiltration naturelle de l’eau et jusqu’à 55 % des eaux de pluie se retrouvent dans les égouts. Ceci entraîne des coûts financiers et environnementaux importants, surtout dans un contexte d’augmentation des épisodes météorologiques extrêmes. Le guide et les autres outils disponibles ont été produits afin de rendre l’initiative accessible à un plus grand nombre pour que le mouvement de libération du sol se poursuive.

À propos de Sous les pavés
Sous les pavés vise à déminéraliser, à la main et de manière participative, des espaces publics et à vocation communautaire. Il est initié par le Centre d’écologie urbaine de Montréal et inspiré du projet Depave Paradise, réalisé par Green Communities Canada. Sous les pavés est financé par le Fonds vert dans le cadre d'Action-Climat Québec, un programme du ministère de l'Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques découlant du Plan d'action 2013-2020 sur les changements climatiques. Le Banque TD est aussi partenaire de soutien pour la réalisation des sites remarquables à titre d’infrastructures vertes et le développement des capacités locales dans le cadre de La promesse Prêts à agir.

À propos du Centre d’écologie urbaine de Montréal
Le Centre d'écologie urbaine de Montréal est un organisme à but non lucratif qui a pour mission de développer et de proposer des pratiques et des politiques urbaines contribuant à créer des villes écologiques, démocratiques et en santé.

À propos du Fonds vert
Rappelons que le Fonds vert, où 100 % des revenus générés par les ventes aux enchères du marché du carbone sont versés, finance notamment la mise en œuvre des mesures du Plan d’action 2013-2020 sur les changements climatiques. Ces dernières visent à réduire les émissions de GES et à améliorer la capacité d’adaptation de la société québécoise aux impacts des changements climatiques. Jusqu’à maintenant, le marché du carbone a généré des revenus de plus de 3,6 milliards de dollars pour le Québec, qui servent à soutenir les entreprises, les municipalités, les institutions et les citoyens québécois dans leur transition vers un monde plus sobre en carbone.

pdf

Communiqué de presse - Lancement guide Sous les pavés

Télécharger
-- 30 --

Susie Larrivée
Chargée de projets – communications
Centre d’écologie urbaine de Montréal
communications@ecologieurbaine.net
514 282-8378, poste 227