Revue de presse

Pour toute demande média :
Pauline Salaün
Chargée de projets - communications
communications@ecologieurbaine.net
(514) 282-8378, poste 6706

De l’asphalte vers un milieu de vie

Revue de l'Ordres des Urbaniste | Urbanité | Hiver 2023

Se libérer du pavé

Revue du Regroupement des gestionnaires et copropriétaires du Québec | Condoliaison | Hiver 2023

Sous les pavés : un geste pour l'environnement

Gestion immobilière | Volume 12 Issue 2 | Été 2022

Plus d’espaces verts pour l’école Saint-Philippe | Le Nouvelliste | 20 janv. 2022

Environnement Mauricie pourra réaliser un deuxième projet de déminéralisation qui lui permettra de remplacer une importante superficie d’asphalte par des végétaux.

Asphalte recherchée pour oasis de fraîcheur | La Tribune | 05 déc. 2021

« Nous allons arracher de l’asphalte avec les gens pour transformer un simple asphalte en oasis de fraîcheur ! » exprime Gabrielle Rondeau-Leclaire, coordinatrice de projets en agriculture urbaine chez REVE Nourricier. L’organisme a été choisi afin de déminéraliser et verdir un site d’au moins 100 mètres carrés en troquant le bitume pour de la végétation permanente.

Déminéraliser et verdir à Lachine | Métro | 20 déc. 2021

Le groupe de recommandations et d’actions pour un meilleur environnement (GRAME) a été sélectionné par le Centre d’écologie urbaine de Montréal (CEUM) pour participer à un projet de déminéralisation participative.

Un projet de verdissement pour l’Estrie | La Tribune | 29 nov. 2021

L’Estrie verdira un tout petit peu plus. Le Conseil régional de l’Environnement de l’Estrie (CREE) a été choisi pour participer au projet provincial Sous les pavés, qui vise à verdir un espace recouvert par le bitume.

Les citoyen.ne.s dépavent l'asphalte à la main | MonSaintRoch | 23 sept. 2021

Verdir Saint-Roch et Verdir Saint-Sauveur organisent en ce moment des activités de dépavage manuel. Pendant que de nouveaux espaces verts se créent, d'autres sont inaugurés par les organismes.

"Sous les pavés", un projet qui souligne le rôle vital des espaces verts urbains durant la pandémie | Actualités TD | 28 août 2021

Depuis le début de la pandémie au Québec l’année dernière, Enrico Asselin a remarqué que les parcs et les espaces verts de la ville de Laval sont plus fréquentés que d'habitude par les résidents.

Des végétaux au lieu du bitume | La Voix de l'Est | 03 oct. 2021

Arracher une portion d’asphalte pour la remplacer par un milieu de vie végétalisé: c’est l’opération qui a récemment été réalisée à l’arrière des locaux de la Société Alzheimer Granby et région.

La ville à bras-le-corps

Lors des premières soirées chaudes de l’été, je réécoute invariablement Do the Right Thing, du réalisateur Spike Lee. Je replonge avec délice dans l’ambiance fiévreuse de Brooklyn par temps de canicule. La névrose générale induite par la chaleur étouffante, sur fond de tensions sociales toujours brûlantes d’actualité, l’inconfort météo qui pousse à vivre dehors, brouillant la frontière entre la vie privée et publique et intensifiant les frictions, j’aime tout de ce film. Une scène particulièrement réjouissante pour le spectateur lui aussi accablé par la canicule : en plein après-midi, on dévisse une borne-fontaine qui gicle en pleine rue, les enfants comme les adultes s’y précipitent, avant d’être interrompus par la police. Une réappropriation spontanée et festive de l’espace urbain, dans un lieu où rien n’est pensé pour soulager le citoyen. Un texte d'Aurélie Lanctôt, Le Devoir, 5 juillet 2019. 

Arracher l'asphalte pour mieux gérer l'eau

Obstacles à l'absorption de l'eau de pluie, îlots de chaleur, faible esthétisme : les grands espaces asphaltés sont nuisibles à bien des égards. Pourquoi ne pas les transformer en espaces verts ? C'est ce qu'ont fait des citoyens de Salaberry-de-Valleyfield, dans un stationnement, il y a une dizaine de jours. Un texte de Jean-Thomas Léveillé, La Presse, 13 mai 2019.

La mobilisation des citoyens : une clé incontournable dans l’adaptation aux changements climatiques

Article paru dans le dernier numéro du  magazine URBA qui traite de l’importance de la mobilisation citoyenne dans la capacité d’adaptation et de résilience face aux changements climatiques.

Science-friction : pour en finir avec les inondations

Même en dehors des zones humides, le sol peut se gorger d’eau quand il pleut, mais pas l’asphalte. L’étalement urbain est le meilleur ami des inondations. Un texte de Valérie Borde, L'actualité, 15 mai 2018.